A rencontrer: Christine Lara à Raiatea…

Classé dans : Compagnie Aérienne | 0

http://www.tahitinews.co/a-rencontrer-christine-lara-a-raiatea/

Christine Lara, romancière, poétesse et lauréate de nombreux prix littéraires, vient de s’installer à Raiatea. Elle est l’auteur de nombreux romans  comme Les Flammes du Passé– roman-, prix de la prestigieuse Académie de Lutèce, Si le Jour se Lève-roman-Au Prix de la Mort -pièce de théâtre qui est actuellement jouée par la troupe ACTOM et vient de terminer une tournée Outre-mer- Âmes Océanes-recueil de poésie- 1er prix des Jeux Floraux, Entretien avec Toutiraso– essai fictif qui relate les événements politiques ayant eu lieu en Polynésie entre 2004 et 2006. Elle a rédigé des manuels de français (co-auteur) pour  Hachette.  Christine Lara est aussi scénariste pour la TV (série et telenovela) et le cinéma. Christine Lara est docteur en sciences de l’éducation et docteur en littérature française, elle enseigne en lycée et à l’université mais cette année, elle s’est installée à Raiatea pour terminer deux de ses ouvrages: un roman intitulé Saga’s et un essai sur l’enseignement en Brousse Calédonienne. Christine Lara a enseigné au collège NDA de Faa’a, au collège AMJ de Papeete, au LP de Faa’a et au CETAD de Taiohae aux Marquises. Christine Lara participe à des salons à travers le monde Salon du Livre de Washington, salon du […]

Deux pages à lire dans le magazine professionnel allemand Reisevro

Classé dans : Compagnie Aérienne | 0

http://www.tahitinews.co/deux-pages-a-lire-dans-le-magazine-professionnel-allemand-reisevro/

Dans le cadre du déploiement de la campagne The Islands of Tahiti, Vom Mana erfüllt, le magazine professionnel Reisevro 9 consacre deux pages éditoriales à la destination Tahiti Et Ses Îles, publiées en page 2 et 3 de son édition du mois d’août 2016, apprend t-on dans la Newslettre Pro-Europe. Support mensuel essentiellement lu par les tour-opérateurs et agents de voyage allemands, Tahiti Tourisme Allemagne, en tant que précurseur, a souhaité profiter de l’influence de ce média pour valoriser les facettes touristiques de la destination auprès de ce lectorat en développant la diversité des expériences, la richesse des paysages et du patrimoine culturel, et la proximité avec la population accessible par la culture, le bien-être et l’art de vivre polynésien. Par cette activité, Tahiti Tourisme Allemagne vise à influencer l’opinion des prescripteurs allemands en les motivant à vendre Tahiti Et Ses Îles auprès de leurs clientèles respectives. Cette revue est tirée à 50 000 exemplaires et génère une contre-valeur publicitaire totale estimée à hauteur de 14 000 euros pour les deux pages de reportage en faveur de la destination.

Papeete d’antan, le quai du commerce

Classé dans : Compagnie Aérienne | 0

http://www.tahitiheritage.pf/papeete-dantan-quai-commerce/

Tahiti Heritage vous transporte au début du siècle dernier, dans un petit coin de Papeete qui s’appelait Quai du commerce. Il se situait à l’emplacement de l’actuel boulevard de la Reine Pomare IV, entre la rue des Ecoles et l’actuel Hôtel des Postes.

En 1843, l’amiral Armand Joseph Bruat, premier gouverneur du tout jeune protectorat français, choisit Papeete comme capitale et comme port. Avec l’afflux des baleiniers et des goélettes de commerce, la ville devient rapidement le centre de la vie économique.

En 1874, les chinois qui travaillaient à la plantation de coton d’Atimaono s’installent et créèrent tout autour du marché quantité d’échoppes : de quincaillerie, de produits alimentaires ou de tissus.

À la

Cet article Papeete d’antan, le quai du commerce est apparu en premier sur Tahiti Heritage.

L’otarie de Raivavae n’a pas survécu…

Classé dans : Compagnie Aérienne | 0

http://www.tahiti-paradise.com/lotarie-de-raivavae-na-pas-survecu/

http://www.tahitinews.co/lotarie-de-raivavae-na-pas-survecu/

Le bébé otarie trouvé à Raivavae est décédé à Papeete dans la nuit de dimanche à lundi, apprend t-on dans un communiqué du ministère de l’environnement. Il s’agit d’une otarie mâle âgée d’un an, originaire a priori de Nouvelle Zélande (à confirmer par analyse génétique). L’animal est arrivé en Polynésie affaibli avec un poids de 8,8 kg alors qu’il aurait dû peser au moins 14 à 15 kg pour son âge, sexe et espèce. Durant les six jours d’hospitalisation, son état général s’est dégradé. Maigre et déshydraté, il a continué à perdre du poids en raison de troubles gastro intestinaux sérieux et ce, malgré tous les soins prodigués pour tenter de le soigner : perfusions, sondages, antibiotiques et autres médicaments adaptés à ses troubles. L’origine exacte de la mort reste encore à déterminer. L’autopsie a révélé une inflammation de la cavité abdominale avec un foie en très mauvais état. Des prélèvements de plusieurs organes ont être effectués pour analyse complémentaire. L’otarie souffrait donc d’une pathologie chronique, qui pourrait expliquer pourquoi l’animal est venu s’échouer sur une plage, anorexique, déshydraté et ne se méfiant quasi pas de l’homme. Le ministère en charge de l’Environnement et la direction de l’Environnement tiennent à remercier […]

Cet article L’otarie de Raivavae n’a pas survécu… est apparu en premier sur * TAHITI PARADISE *.

1 2 3 4 19