Eté 2018 : Air France renforce ses fréquences en Afrique de l’Ouest

Classé dans : Compagnie Aérienne | 0

http://www.air-journal.fr/2018-01-26-ete-2018-air-france-renforce-ses-frequences-en-afrique-de-louest-5192007.html

La compagnie aérienne Air France augmentera l’été prochain ses fréquences vers Ouagadougou, Accra et Lomé, optimisant l’utilisation de sa flotte par exemple avec des vols entre ces deux dernières villes.

Au départ de sa base à l’aéroport de Paris-CDG, la compagnie natinoale française renforce dès la saison été son offre vers trois destinations en Afrique de l’Ouest. Vers Ouagadougou (Burkina Faso), les clients bénéficieront de deux vols supplémentaires, soit sept par semaine :

*les lundis, mardis, mercredis, jeudis et samedis :
AF332 : départ de Paris-Charles de Gaulle à 10h40, arrivée à Ouagadougou à 16h20, en continuation de Niamey.
AF337 : départ de Ouagadougou à 20h15, arrivée à Paris-Charles de Gaulle à 06h05, en continuation de Niamey.
*les vendredis et dimanches :
AF536 : départ de Paris-Charles de Gaulle à 16h10, arrivée à Ouagadougou à 19h45,
AF535 : Départ de Ouagadougou à 22h35, arrivée à Paris-Charles de Gaulles à 06h10.

Vers l’aéroport de Lomé-Tokoin au Togo, Air France augmente son offre de vols directs et proposera 3 fréquences hebdomadaires en Airbus A330-200, en complément des 4 liaisons hebdomadaires Paris – Accra – Lomé. Ainsi, les clients bénéficieront d’un vol quotidien vers Lomé, et de quatre rotations hebdomadaires directes au lieu de trois vers Accra-Kotoka.

Lomé :
*les lundis, mercredis, vendredis et samedis:
AF866 : départ de Paris-Charles de Gaulle à 13h15, arrivée à Lomé à 19h20, en continuation d’Accra.
AF875 : départ de Lomé à 21h20, arrivée à Paris-Charles de Gaulle à 07h50, en continuation d’Accra.
*les mardis, jeudis et dimanches
AF860 : départ de Paris-Charles de Gaulle à 15h10, arrivée à Lomé à 19h30
AF863 : départ de Lomé à 23h00, arrivée à Paris-Charles de Gaulle à 07h50

Accra :
AF866 : départ de Paris-Charles de Gaulle à 13h10, arrivée à Accra à 17h35 ;
AF875 : départ d’Accra à 23h25, arrivée à Paris-Charles de Gaulle à 08h00
(vol effectué les lundis, mercredis, vendredis et samedis).

En augmentant ses fréquences de vol et en proposant davantage de vols directs, la compagnie de l’alliance SkyTeam « s’adapte à la dynamique du marché tout en répondant mieux aux attentes et aux besoins de ses clients. Par ailleurs, dans le cadre de son plan stratégique Trust Together, la compagnie rationalisera les dessertes en connectant des villes proches telles qu’Accra et Lomé, permettant ainsi d’optimiser l’utilisation de sa flotte ».

Cet hiver en Afrique, Air France propose également une liaison quotidienne entre Bamako et Abidjan effectuées en Boeing 787-9. En Angola et au Congo, la liaison Paris-CDG – Luanda – Kinshasa d’Air France est remplacée par des liaisons directes au départ de Paris, avec respectivement 3 vols hebdomadaires en continuation de la saison été 2017. Au Nigeria, elle opère un vol quotidien vers Lagos et 4 fréquences hebdomadaires vers Abuja – Port Harcourt. En Afrique du Sud, Air France a augmenté ses fréquences de vol vers Le Cap de 3 à 5 vols hebdomadaires, tandis que Johannesburg est desservie en A380. Au Liberia et en Sierra Leone, sa compagnie sœur KLM poursuit la desserte de Monrovia et de Freetown avec 3 fréquences hebdomadaires.

Au revoir French blue, bonjour French bee

Classé dans : Compagnie Aérienne | 0

http://www.air-journal.fr/2018-01-30-au-revoir-french-blue-bonjour-french-bee-5193939.html

French blue, compagnie à bas coût du groupe Dubreuil (également propriétaire d’Air caraïbes) change son nom et devient officiellement French bee, en raison d’un litige sur la propriété de la marque avec une entreprise américaine.

« Dans le cadre de son activité de transporteur aérien, French blue s’est heurtée aux objections d’un opérateur américain, lequel se prévaut de l’antériorité de sa marque pour revendiquer un monopole sur le terme « blue ». Si la posture et les revendications sont contestables, le groupe Dubreuil a néanmoins estimé qu’il n’avait pas le temps d’entrer dans de longs échanges juridiques avec la compagnie américaine. Pour mener à bien ses projets de développement, dans le timing déjà établi, French blue fait donc évoluer son nom, sans changer les fondamentaux qui lui ont permis d’entrer avec succès sur le marché réunionnais« , explique le transporteur dans un communiqué.

« Après plus d’un an d’exploitation, et un lancement particulièrement réussi à La Réunion, French blue reste animée par son esprit entrepreneurial. C’est cet esprit qui nous apporte aujourd’hui l’agilité et la réactivité nécessaires pour franchir les obstacles rencontrés. Avec l’accord obtenu la semaine dernière auprès du DOT, notre nouvelle marque, French bee, part désormais à la conquête de nouveaux territoires de manière rapide et en toute sérénité. Toute notre communication et image seront adaptées très vite en conséquence », indique Marc Rochet, le président de la compagnie aérienne. De son côté, Sophie Hocquez, la directrice commerciale, déclare : « Symboliquement nous gardons la première lettre du mot ‘blue’ pour évoluer vers une personnification de la compagnie en une abeille, symbole de la cohésion d’équipe qui anime la compagnie et porteuse de valeurs d’engagement et d’efficacité. French bee est une compagnie qui s’applique à séduire et satisfaire ses clients ! La sonorité simple et accessible du nom est également un atout de mémorisation sur nos nouveaux marchés. »

L’ensemble des points de contact client de la compagnie sera mis à jour dans les prochaines semaines (site internet, comptoirs en aéroport, livrée des avions, etc.). La nouvelle marque sera visible sur le site internet à partir du 6 février 2018, en même temps que l’ouverture des réservations vers San Francisco. Les premières rotations au départ de Paris-Orly Sud vers San Francisco et Tahiti seront effectuées dès le 11 mai 2018. Cette nouvelle liaison sera opérée en A350-900 XWB, le dernier né d’Airbus doté des technologies aéronautiques les plus récentes. La compagnie proposera deux vols aller-retour hebdomadaires tout au long de l’année et une troisième rotation en haute saison.

Une ligne Toulouse-Zhengzhou en 2019 par XL Airways ?

Classé dans : Compagnie Aérienne | 0

http://www.air-journal.fr/2018-01-29-un-toulouse-zhengzhou-en-2019-par-xl-airways-5193812.html

Une visite d’une délégation d’Airbus en Chine pourrait aboutir à la première liaison sans escale entre Toulouse et la Chine, en l’occurence, Zhengzhou, capitale de la province du Henan, par la compagnie XL Airways.

La démarche, soutenue par l’Etat et la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, associait l’aéroport de Toulouse-Blagnac, les représentants de l’actionnaire chinois d’Aéroport Toulouse-Blagnac, CASIL Europe et la compagnie aérienne XL Airways, qui possède les droits de trafics aériens. La délégation s’est rendue dans trois villes : Chongqing (mégapole jumelée avec Toulouse depuis 1981), Zhengzhou (dont une délégation a été accueillie récemment à Toulouse) et Tianjin (où Airbus a implanté une usine de finition des A330). Une « déclaration d’intention » pour la création d’une ligne directe entre Zhengzhou et l’aéroport de Toulouse-Blagnac, a été signée avec de premiers vols espérés en 2019, a commenté vendredi 26 janvier la Métropole de Toulouse.

« Cette visite en Chine a permis de réelles avancées, avec la perspective d’ouverture d’une ligne directe entre Toulouse et Zhengzhou, a indiqué Catherine Gay, directrice du développement aéronautique d’Aéroport Toulouse-Blagnac. Nous espérons que la décision sera finalisée d’ici septembre, pour lancer la mise en vente des billets. La ligne serait opérée d’avril à octobre 2019, à raison de 2 vols par semaine, par la compagnie française XL Airways, à bord d’un Airbus A330 de 330 sièges ».

Rappelons que l’aéroport de Toulouse-Blagnac a vu son trafic passager progresser de 14,6% l’année dernière, une hausse record qui le place au 3e rang des aéroports régionaux et 5e en France.

L’Etat, qui a vendu 49,99% du capital de la société de gestion de l’aéroport de Toulouse-Blagnac à un consortium privé chinois, en détient toujours 10,01%. L’option de vente des 10,01%, en faveur du consortium, arrive à échéance en avril. L’Etat aura alors un an pour se décider.

 

Tunisair : augmentation du trafic passager de plus de 17% en 2017

Classé dans : Compagnie Aérienne | 0

http://www.air-journal.fr/2018-01-29-tunisair-augmentation-du-trafic-passager-de-plus-de-17-en-2017-5193865.html

La compagnie nationale Tunisair a publié son bilan 2017 avec une augmentation de 17% du nombre de passagers transportés, confirmant la reprise du trafic aérien et du tourisme en Tunisie au cours de l’année dernière. 

Ainsi, le nombre de passagers transportés (toutes activités confondues) a ainsi évolué de 2.991.841 en 2016 à 3.502.475 passagers en 2017, en hausse de 17,06%. Dans les détails, le nombre de passagers des vols réguliers ont augmenté de 11,58% pour atteindre 3.197.641. Celui des vols charters et pèlerinages se sont multipliés de près de 2,5 fois, atteignant 304.834 passagers. Le coefficient de remplissage est de 74,4% contre 71,4% un an auparavant. La part de marché de la compagnie s’est améliorée, passant de 39,8% à 41,8% (+2 points). 

Les revenus du transport ont augmenté de 28,85% passant de 995,17 millions de dinars à 1.282,29 millions de dinars entre 2016 et 2017. En 2017, les prix du carburant ont augmenté en moyenne par tonne de 52,26%, passant de 176,61 millions de dinars à 268,93 millions de dinars entre 2016 et 2017. Les charges personnelles ont progressé de 7,60%, évoluant de 209,89 millions de dinars à 225,85 millions de dinars pour cette même période. Le personnel a, quant à lui, évolué légèrement, passant de 3.579 à 3.765 personnes, soit 186 employés en plus.

Air Berlin aux enchères

Classé dans : Compagnie Aérienne | 0

https://www.aerobuzz.fr/breves-culture-aero/air-berlin-aux-encheres/

Si Lufthansa vient de s’octroyer 80 avions aux couleurs d’Air Berlin, il reste encore une montagne d’équipements à disperser après la faillite de la compagnie berlinoise. Les enchères sont ouvertes jusqu’au 1er février 2018. Lâchée par son principal actionnaire Etihad, la faillite de la compagnie aérienne berlinoise Air Berlin restera l’un des événements marquants du transport aérien mondial en 2017(…)

Cet article Air Berlin aux enchères est apparu en premier sur Aerobuzz.

1 2 3 4 11